LOOK #01 : Lumberjack le Bûcheron

look01 Lumberjack bucheron excuse my bike

Bécane type : Scrambler – BratStyle – Bobber – Tracker – ChopperCafeRacer

Le pitch :

c’est l’automne, les arbres se parent d’une robe rousse que les derniers rayons du soleil rendent flamboyante. Dernières douceurs avant le froid mordant de l’hiver, derniers plaisirs en deux roues sur les petites routes sinueuses. Au détour d’un virage, un petit chemin invite à quitter l’asphalte, à déraper sur la terre poussiéreuse pour finalement trouver un coin où mettre la belle sur sa béquille…tranquille…au bord d’un petit étang ou d’une rivière…

Franchement, je ne comprends pas pourquoi Hollywood ne me contacte pas ! Quoique j’ai peut-être une petite idée… En tout cas, je nous ai concocté un petit look de bûcheron des familles, avec comme base un classique parmi les classiques : la chemise rouge à carreaux.

J’ai choisi la Lumberjack Red de chez John Doe comme point de départ. Elle a le mérite d’être dotée d’éléments techniques. Par exemple, elle est respirante, traitée pour protéger de la pluie et doublée de kevlar sur les zones sensibles pour éviter de laisser sa peau sur le bitume en cas de bûche. Vous me direz, ça ne protège pas des chocs et vous aurez raison. Libre à chacun de mettre un gilet complet de chez Dainese ou Icon sous sa chemise.

Mais donc pour faire un look complet, y a du boulot. Premier point, ce que le thème du bûcheron évoque. Vas-y, balance tes mots-clés. Nature, ouais ok, je l’avais…forêt, ouais ça marche aussi…terre, ah oui c’est bien ça ! Feuilles, senteurs, animaux, chemins, boue, balade, bosses…ok t’es le meilleur, Gérard.

Je cherche donc un casque jet ouvert pour apprécier pleinement les odeurs, sans doute un masque pour mettre sur les yeux et protéger des projections boueuses, un pantalon à poches type baroudeur, des gants vintage assez courts sur les poignets et des bottes a crampons, solides et dotées d’un bon grip.

Deuxième point, les couleurs. La chemise est rouge et noir, je vais donc piocher là-dedans pour explorer un style complet. Le rouge se décline en beige, marron et orange. Le noir en gris.

 

2013-11-07 19.18.27B2013-11-07 19.29.05B2013-11-07 19.31.41B

(Au moment des photos, le pantalon Bering n’était pas dispo. Du coup, j’ai dû le remplacer par un Levi’s 511 black au dernier moment).

Masque The Barstow, 100%. Le dessin Ornamental Conifer colle parfaitement au délire puisque non seulement les couleurs tombent pile poil, mais en plus il y a des sapins, l’évocation du grand air, bref, c’était celui-là et pas un autre !

Casque Hedonist Ash, Hedon. Le gris mat est à tomber tellement c’est beau. En déballant le casque du carton, on a tout de suite envie de le caresser. C’est vraiment un casque sublime et très flatteur. Pour ne rien gâcher, les finitions beige sont encore une fois dans le thème, tout se déroule sans accroc.

Chemise Lumberjack, John Doe. On en a déjà parlé mais je peux apporter une précision. C’est un produit typé américain, plutôt taillé pour les américains. En ce qui me concerne, j’ai trouvé ça vraiment grand. Avec mes 1,85m pour 80kg, j’ai finalement pris la taille M et j’ai encore la place de mettre un gilet de protection en dessous si ça me chante.

Lunettes de soleil en bois Rezinwood, Gallagher. Très belles lunettes d’une marque française. Je n’ai pas pu les essayer. A voir donc ce que ça donne en vrai.

Montre Scrambler, Scuderia. Juste sublime. Et pas donné (compter dans les 1000 balles). Idem, je n’ai pas pu la mettre à mon poignet donc…

Gants Drakus, Segura. De bons petits gants vintage marron et noir, vraiment très sympa et plutôt typés mi-saison (ça tombe bien). Le style vintage apporte aussi son lot de petits détails moins pratiques. Par exemple, il faut utiliser une pression pour fermer le gant. La pression est un peu rude (du moins quand le produit est neuf, il faut sans doute voir à l’usage) et on se fait mal en appuyant comme un sourd pour la fermer. Mais bon…paraît qu’il faut souffrir pour être beau…

Pantalon Aviator, Bering. Un pantalon chaud et garni de protections. Je me suis fait un peu avoir avec la photo officielle car les jambes ont l’air plutôt fines et donc, d’une coupe plutôt moderne. Ouais…sauf qu’en fait, la longueur est très importante. Du coup, si on rentre ça dans des bottes, ça n’épouse pas du tout le mollet. C’est bouffant. Dommage sauf si on veut le porte par-dessus ses chaussures. Un gros ourlet et alors là, pas de problème particulier.

Chaussures Britton, Timberland. Des chaussures montantes, solides, dotées d’un super grip antidérapant plus efficace que mes Soubirac (!!!) et d’un look vraiment cool avec son cuir chocolat et son daim sur la partie haute. Certes, il n’y a pas de protection pour la malléole mais elles sont quand même waterproof sur toute la partie inférieure et vraiment rigides. Et pour le bûcheron des villes et des petits chemins, ça le fait carrément !

Allez sur ce, bon ride à tous !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest

Laisser un commentaire