Un pneu chez Dynamic Sport

© Excuse My Bike

Préparations SR500 et Bolt @DYNAMIC SPORT (photo ©ExcuseMyBike)

18h45. A cette heure de sortie de bureaux, Mehdi relève le rideau de fer qui sépare le showroom du trottoir ultra-fréquenté de la rue Montmartre. Sourire convivial, poignée de main sympathique et je pénètre dans l’univers de la concession Yamaha. Bien sûr, il y a des scoot’ (Paris oblige) mais pas seulement. Quelques motos sont aussi exposées, attendant leurs heureux futurs propriétaires. Mais je ne suis pas venu là pour faire l’article sur les nouveautés de la marque nipponne. Je sais que les gars de Dynamic Sport sont des passionnés et accessoirement, des préparateurs. Et c’est clairement eux que je suis venu rencontrer.
D’ailleurs Yannick, le boss, vient d’arriver au guidon de sa radicale Bolt, customisée par les bons soins de son atelier de la rue Turgot (9è). Ils évoquent joyeusement leur très récent Wheels & Waves, la météo sur place (incontournable sujet du W&W), le côté « un peu trop limité » du moteur 500cc de la par ailleurs superbe SR de Mehdi, les rencontres sur place, les rigolades, …mais aussi les casseurs de la loi travail venus renverser quelques poubelles en milieu d’après midi sur le trottoir devant le bouclard, le visage déconfit de l’unique collaboratrice du showroom en voyant les CRS les poursuivre… Bref, les yeux rieurs des uns et des autres ne trompent pas. Ça blague, ça rigole. Un bon esprit de franche camaraderie partagé autour d’une mousse de fin de journée qu’Arnaud, qui bosse également à la concession, a eu la gentillesse d’aller nous chercher à la Java toute proche.

Mehdi, Arnaud, Yannick @Dynamic Sport

Mehdi, Arnaud et Yannick @Dynamic Sport

Yannick est arrivé chez Yamaha en 2001. Sérieux, posé, passionné, il attend le bon moment pour racheter l’affaire en 2014 toujours sous l’égide de la marque, et se positionner en deux endroits distincts au coeur de la capitale. L’atelier rue Turgot, et la concession rue Montmartre. Pragmatique et réaliste, il prend les mesures qui s’imposent et parvient vite à l’équilibre. Le showroom, qui existe depuis 1936 (une des plus vieilles adresses de la moto à Paris), a été repris 1 an plus tôt et, confié à Mehdi, il fonctionne déjà. Le maître mot chez Dynamic Sport : le sérieux. La clientèle ne s’y trompe pas et le bouche à oreille fait le reste.

Yamaha Bolt custom de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

Yamaha Bolt custom de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

J’abandonne quelques minutes les maîtres des lieux pour quelques photos et faire des découvertes étonnantes. Au sous-sol on trouve notamment des BMW bien vintage, en parfait état, de la SR500 dans son jus ou encore de la TRX nickel, bref, pas le genre de bécane qu’on s’attend à trouver chez un concessionnaire !

BMW r69 Dynamic Sport (©ExcuseMyBike)

BMW r69 Dynamic Sport (©ExcuseMyBike)

2014-07-01 21.54.59

2014-07-01 21.57.06

2014-07-01 21.57.57

2014-07-01 21.51.34

Puis nous sortons quelques minutes pour shooter la SR500 de Mehdi et la Bolt de Yannick avant de filer à l’atelier. Ces préparations sont juste sublimes. Parfaitement réalisées et vraiment classes. Je me régale…d’autant plus que Yannick me tend les clés de sa Bolt pour aller à l’atelier. Euh…t’es sûr ? Je ne voudrais pas qu’il arrive quelque chose !!! Mais l’envie est plus forte et je ne résiste pas à la tentation.

Yamaha Bolt & SR500 Dynamic Sport (photo ©ExcuseMyBike)

La SR500 de Mehdi ((photo ©ExcuseMyBike)

La SR500 de Mehdi (photo ©ExcuseMyBike)

La SR500 de Mehdi et la Bolt de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

La SR500 de Mehdi et la Bolt de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

Je m’attendais, vu mon gabarit, à me retrouver le cul très près du sol et les pieds en l’air dans une position inconfortable…Eh bien pas du tout ! Je suis même plus droit sur cette Bolt que sur mon Scrambler Triumph ! Le bordel pétarade joyeusement et je rejoins Yannick qui m’attend au guidon d’une FZ6, Mehdi sur sa SR500 et Arnaud en scooter 125cc, pour un quatuor improbable. A peine quelques mètres effectués et je suis surpris par la déconcertante facilité de pilotage de la Bolt. La machine semble ne vouloir qu’une chose : jouer. Des gros boudins, un centre de gravité qui me semble plutôt bas, des accélérations franches et un freinage mordant, je me mets à rêver que l’atelier soit à une centaine de kilomètres de là pour en savoir plus sur la bête.

La Bolt de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

La Bolt de Yannick (photo ©ExcuseMyBike)

Mais c’est pas trop le cas. 15mn et quelques feux rouges plus tard, nous sommes rue Turgot. Passé le goût de trop peu, je me concentre sur les lieux. L’entrée minuscule sur la rue ne laisse rien transparaître de ce qu’elle cache. Un grand garage parfaitement propre, avec son comptoir, ses établis, son calendrier chatoyant, ses multiples bécanes en soins plus ou moins intensifs, et sa rampe qui mène à l’étage. Il y a là pas mal de motos vintage de tous styles, principalement des Yamaha mais pas que, en atteste cette Honda CB550 Four par exemple. Yannick m’explique que la mode fébrile du cafe racer a engendré pas mal d’achats déraisonnés (qu’on pourrait aussi qualifier de poubelles roulantes) chez des particuliers qui craquent pour leur look tapageur, et qu’on retrouve dans son atelier en mode « sauver willy ».

Sur la rampe, d’autres deux roues attendent qu’on leur jette un sort. Il y en a de toutes les époques et tous les styles, de l’enduro au cross en passant par le trial. Au fur et à mesure qu’on monte, la lumière décroit mais le nombre de motos augmente. Et à l’étage, c’est une véritable forêt de bécanes qui m’attend ! Je ne sais pas combien il y en a. Yannick non plus. Peut-être 200 ? Je shoote frénétiquement, stupéfait mais ravi.

21h, je laisse les trois compères à leur soirée, avec la promesse de se revoir bientôt pour des projets de customisation et, sans aucun doute, quelques bonnes tranches de rigolade. Au plaisir, messieurs de Dynamic Sport ! =>

http://www.dynamicmotos.com

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest

Laisser un commentaire