Veste cuir 55Collection

Ah ! L’éternelle recherche de la veste en cuir ultime, celle qui offre une vraie protection sans infliger un look de Robocop. Si, si, tu vois très bien de quoi je parle car tôt ou tard – mais plutôt tôt que tard en général – comme tout motard, tu as déjà été confronté à cette problématique. Et pour ma part, trop souvent je me suis retrouvé engoncé dans une armure tellement contraignante qu’il me fallait de l’aide pour l’enlever. Et clairement, t’as l’air con dans les allées du magasin à tourner sur toi-même pour attraper ton bras comme un chien qui cherche à mordre sa queue ! Bref, beaucoup de déceptions, et ce, même à des prix élevés et dans des marques pourtant très installées !

Comme toute personne à la recherche de la perle rare, j’ai donc passé du temps à regarder ici ou là des tas de blousons. Et je suis tombé sur la marque barcelonaise 55Collection. Même si je ne me reconnais pas vraiment dans les visuels des mannequins sur les photos, les blousons proposés m’ont tapé dans l’oeil. J’ai décidé d’opter pour le modèle POKE JACKET V2 malgré une hésitation avec le modèle MILES et le sobre ZIP86, eux aussi dans mes goûts.

Sur le site de la marque, je me suis aussi laissé tenter par les gants moto dont la gueule et la dimension tactile m’ont tout de suite séduit (une membrane permet de slider et tapoter son smartphone). Plus de galère à enlever ses gants pour choper son téléphone et, en prime, un look d’enfer. Je dis yes !

Après quelques temps à porter la veste, voilà concrètement ce que j’en pense.

Le premier mot qui me vient à l’esprit quand je regarde ce produit, c’est « qualité ». Le cuir italien est traité et choisi avec soin. Les finissions sont au top, pas de mauvaises coutures ou de doublure qui dépasse, tout est parfaitement réalisé. Le blouson est relativement lourd mais sans excès, signe qu’il y a un peu d’épaisseur quand même mais juste ce qu’il faut. On sent tout de suite qu’on est en présence d’un article sérieux. Visuellement, la veste est superbe, avec cette originalité, ce petit plus qui caractérise le style de la marque : ce côté un peu chatoyant, un peu rock’n roll mais classe (ou l’inverse, je n’arrive pas à trancher).

Bien sûr, il est équipé de protections aux coudes et aux épaules (plus un espace prévu pour mettre une dorsale qu’il faut acheter en plus). 55Collection a choisi des protections D3O pour équiper ses produits et quand on sait ce que ça veut dire en terme de potentiel technique ET de discretion, on comprend que Aitor et ses complices ont opté pour le meilleur.

Une fois enfilée, la veste épouse parfaitement la silhouette. Sa coupe est ajustée et que le blouson soit ouvert ou fermé, la sensation est très confortable. C’est toujours un blouson de moto hein (on va pas se mentir) mais il est bien plus discret que la plupart des produits concurrents et la coupe est vraiment nickel.  Je ne me sens pas étriqué ni complètement flottant. Confortable, ajusté, valorisant, tout simplement.

Sur route, aucune gêne particulière. Il ne dispose pas de doublure amovible mais ce n’est qu’en-dessous de 7 degrés que j’ai vraiment ressenti le besoin de sérieusement me couvrir (t-shirt technique manches longues + pull laine Saint James + doudoune sans manche Uniqlo).

Dans le détail, sûr qu’on est en présence d’un blouson de moto. Il y a un rabat sous la fermeture éclair de façon à couper le vent (à 130 km/h, rien à signaler), des soufflets sur les flancs pour faciliter les mouvements, des fermetures éclair plus boutons pression à chaque manche avec en prime, des clous de renfort. Il y a aussi trois petites aérations sous les bras soutenues par des oeillets laiton du plus bel effet (je n’ai pas testé ce que donnent ces aération par forte pluie !). Globalement, je le trouve juste superbe.

Deux détails me plaisent moins. D’abord le rouge vif ultra voyant de la doublure intérieure à la limite du bling-bling qu’on aperçoit d’ailleurs dans les aérations au niveau des aisselles. J’aurais préféré un ton plus discret. Fort heureusement, il suffit de fermer le blouson pour que ce rouge pétard se fasse discret. Et il y a aussi ce deuxième zip central qui s’ouvre par le bas (??). J’ai posé la question à Aitor. Sa fonction ? Offrir plus de confort à ceux qui dont la position de conduite pourrait faire frotter les cuisses sur le cuir du blouson. En ouvrant donc par le bas. Bon…j’ai pas ce problème, du coup je ne le comprends pas trop mais c’est sûrement un sujet récurrent, non ?

Reste que franchement il a de la gueule.

Les gants, quant à eux, sont également en cuir et jouent la même carte moderne-rétro qu’on aime tant. La construction est, ici aussi, des plus sérieuses. Une fermeture éclair et un système de serrage à deux pressions permet d’ajuster le gant à tous les gabarits de poignets. Il y a un renfort au niveau des articulations supérieures des doigts et sur toutes les zones les plus exposées en cas de chute. Bref, c’est parfait. Deux détails négatifs toutefois : la zone tactile des gants se limite à la partie inférieure de chaque doigt. Il aurait été préférable que cette surface englobe tout le bout des doigts et pas juste le dessous qui ne permet pas une maîtrise systématique. Et pour parfaire le tout, une petite norme CE pour nous-autres, emmerdeurs de français, et ce serait parfait.

En définitive, confiance absolue dans ce produit, réel coup de coeur pour sa coupe et ses finissions. Bravo 55Collection. Sûr qu’on se recroisera !

http://www.55collection.com

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest

2 commentaires entre amis “Veste cuir 55Collection

  1. Bonjour, La review sur la veste est très bien ( d’ailleurs elle tente méchament cette veste..) .
    Mais une question me taraude votre casque c’est un quoi ?

Laisser un commentaire